Notre paroisse vivante et fraternelle, rayonnante de la joie de l'Evangile
 

Bessenay

 Etymologiquement : « Pays boisé »

Le village se situe à 30 km de Lyon, 10 km de L’Arbresle, 10 km de St Laurent de Chamousset. La commune s’étend sur 1 400 ha allant de 250 m à 600 m d’altitude

Nbre d’habitants : 2 340 (recensement 2019)

Démographie :  Trois grandes périodes de changement de vie ont influencé le nombre de la population.

  1. aux alentours de 1900; l’arrivée des machines qui à entrainé la constitution d’ateliers et d’usines et par suite condamné le travail à domicile de tissage qui était l’activité principale des gens de Bessenay. Conséquence : la population était d’environ 2500 ha en 1850 est passée à 1200 jusqu’en 1980.
  • La guerre de 14-18 avec les tués et aussi l’absence des hommes durant 4 ans.
  • La transformation du monde agricole qui a fait passer le nombre d’exploitations de 90 à une dizaine aujourd’hui. 

Bessenay aujourd’hui :

  1. Agriculture : nous sommes passés d’un nombre important de fermes à une dizaine ce qui explique un changement radical du mode de culture, passant de la polyculture familiale sur une surface de quelques hectares à l’entreprise très équipée sur une surface de plusieurs dizaines d’hectares avec spécialisation pour les cerises.
  • Industrie, vie économique : Après la guerre de 14-18, il y avait deux usines de tissage, l’une a disparu avant la guerre de 1939, la deuxième, dans les années 80.
  • Commerce :  comme toutes les petites communes Bessenay a subi une forte baisse du nombre de commerçants avec la multiplication des voitures et la venue des grandes surfaces. Nous conservons cependant, grâce à notre situation entre L’Arbresle et Ste Foy l’argentière, un minimum de confort comprenant une boulangerie pâtisserie, une boucherie, une épicerie, deux cafés restaurants, un bar tabac ; deux salons de coiffure, un magasin de photos, magasin de vente et fabrication d’objets en cuir et quelques salons beauté et entretien des personnes, un marché le jeudi matin et un marché des producteurs locaux saisonnier le vendredi en fin d’après-midi…
  • Artisanat : très bien fourni en charpentiers, menuisiers, mécaniciens, ferronniers et entreprises de maçonnerie et travaux publics. A signaler une entreprise apicole uniquement basée sur les abeilles, le miel et ses dérivés.
  • Santé : des services médicaux et para-médicaux (Maison de Santé, un cabinet médical, des infirmiers, kiné, orthophonistes, l’EHPAD Irénée et un IME La Cerisaie)
  •  Bessenay est constitué aussi de deux gros hameaux situés sur la route départementale de la  vallée de la Brévenne :  l’un au Nord, à la rochette, qui se partage entre les communes de Bessenay, Savigny et Sain bel et sur lequel il y a une entreprise de mécanique automobile.

 L’autre au Sud à la Giraudière, qui se partage entre Bessenay, Courzieu et Brussieu et sur lequel il y a une école primaire intercommunale, et un centre de formation professionnelle très important et très renommé.

Vie du village :   vie très active grâce à de nombreuses associations sportives et culturelles, toujours très aidées par la mairie et surtout par la mise à disposition de locaux et de terrains de sports et de loisirs.

Une école primaire comprenant trois classes de maternelle et cinq classes de primaire. La scolarisation se poursuit sur L’Arbresle ou St Laurent de Chamousset en public ou en privé ou même à Lyon suivant les options désirées.

Vie religieuse : Quant à la vie religieuse, nous avons la chance d’avoir une cure, propriété du diocèse, utilisée pour la résidence du prêtre et le notariat.

L’église St Irénée est de style gothique baroque, construite en 1854 par l’architecte Bossan (comme Fourvière). C’est un édifice imposant de 450 places assises, très décoré, en pierres de Bully et des Monts d’Or.

Nous disposons aussi d’une salle construite vers 1990 dans la propriété de la cure, d’environ 100 m2 et divisible en 3 par des cloisons mobiles. Elle porte le nom de salle Gaspard Nesme, prêtre décédé en mai 1992.

L’animation des offices est assurée par 3 équipes liturgiques depuis 1983 et qui ont des difficultés à se maintenir, une équipe Funérailles et une équipe pastorale de la santé.

L’équipe caté regroupe des enfants de Bessenay, Bibost et St Julien sur Bibost.

La chapelle de Ripan

Conclusion :

Bessenay est un village où il fait bon vivre, la preuve en est dans le développement de la population qui à ce jour est passée de 1300 en 1980 à 2400  aujourd’hui.